contracter une assurance vie

Comment contracter une assurance vie ?

Une assurance vie est un instrument d’épargne assez intéressant pour les futurs projets de l’assuré. En effet, non seulement, il permet de préparer l’avenir d’une tierce personne, mais elle offre également à l’assuré la possibilité de se constituer un capital ou encore de préparer sa retraite. Comment faire alors pour contracter une assurance vie ?

L’assurance vie : de quoi s’agit-il ?

L’assurance vie est un contrat dont l’objet repose sur la durée de la vie humaine. Un contrat d’assurance vie se définit comme étant un accord entre l’assuré et l’assureur. Dans cet accord, l’assuré s’engage à verser une certaine somme, sous forme de capital à payer en une seule fois ou sous forme de somme à payer régulièrement, à l’assureur. En contrepartie de ce versement, l’assureur s’engage, au terme du contrat (décès ou fin du contrat) à verser soit une rente à l’assuré soit un capital au bénéficiaire.

Remplir les conditions de capacité pour contracter

Pour pouvoir prendre un contrat d’assurance vie, le souscripteur doit respecter certaines conditions. Ainsi, il doit d’abord avoir la capacité juridique de souscrire un contrat. Cette exigence est importante, car cette capacité lui permet d’un côté de remplir les éventuelles conditions (limites d’âge, les questionnaires médicaux…) posées par l’assureur. Il faut également que l’assuré ait les fonds nécessaires pour pouvoir s’acquitter des primes, à verser obligatoirement, à l’assureur.

Choisir l’établissement

contracter-assurance-viePour souscrire à une assurance vie, il faut aussi bien choisir son distributeur de contrat. Les assurances vies sont généralement distribuées par des organismes tels que les compagnies d’assurances, les mutuelles, les associations d’épargnants, les banques, les courtiers d’assurances ou encore les agents généraux. Pour bien choisir son établissement, il faut d’emblée tenir compte de la notoriété et de la réputation de la compagnie. Sa longévité traduit son expérience. Le montant des différents frais (frais d’entrée, frais de gestion…) distingue également chaque distributeur de contrat. Enfin, avant de signer un contrat d’assurance vie, il est également recommandé d’enquêter sur les rendements des fonds en euro ou des unités de compte sur les produits proposés par l’organisme.

Opter pour la formule de versement adéquat

Il faut rappeler que pour qu’un contrat d’assurance prenne forme, l’assuré doit signer un contrat. Dans sa démarche, l’assuré a le choix entre deux principaux types de contrats. D’un côté, le contrat mono support. Ce type de contrat vise un seul fonds ou support. L’investissement en compte euro est plus garanti car la rémunération se fait seulement en euro. Pour un contrat en unités de compte, l’épargne est transformée en valeur boursière. Le rendement est élevé, mais la garantie de l’investissement est quasi nulle. D’un autre côté, le contrat peut être multi support. Avec ce type de contrat, les fonds versés sont répartis entre les fonds en euros et les unités de compte.

Faire le premier versement

Une fois le type de contrat choisi et signé, le souscripteur doit s’engager à verser la somme d’argent convenue dans le contrat pour finaliser la souscription. Il est à noter que le souscripteur dispose d’un délai de 30 jours pour annuler le contrat.

 

Posts created 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut