Vosges Diagnostic - Thermographie Infrarouge
 La thermographie infrarouge est une technique de mesure des températures de surface. Elle met en œuvre une caméra thermique.

Cette caméra infrarouge visualise le rayonnement thermique émis par les surfaces d’un site à mesurer. Chaque matériau dispose de sa capacité propre à émettre un rayonnement infrarouge, il s’agit de l’émissivité.
Elle est également munie d’un objectif pour images réelles.

La technologie interne de la caméra et les programmes intégrés permettent de rendre ce rayonnement visible au travers d’une image reconstituée. Il s’agit ici d’un « contrôle non destructif » très rapide à mettre en œuvre.

Cette technique nous permet de détecter des défauts internes ou externes qui se traduisent en surfaces par des variations de températures que nous sommes capables d’interpréter.

La caméra thermique permet de visualiser la répartition des déperditions thermiques sur l’enveloppe d’un bâtiment et de détecter des anomalies le plus souvent indécelables par les méthodes conventionnelles.

Dans le bâtiment :

Cette technique permet de repérer les défauts constructifs internes ou externes qui se traduisent en surface par des variations de températures :

 fuites dans les conduits emmurés ou coulés dans le béton
 fuites en toiture plate
 détection de problèmes d’étanchéité à l’air lors de contrôle d’infiltrométrie
 ponts thermiques
 défauts de mise en œuvre des isolants (absence d’isolant, isolant déplacé …)
 détection de colombages, de grilles cachées
 contrôle de la pose des menuiseries et de leur étanchéité
 efficacité des radiateurs
 surchauffe des tableaux électriques
 zones de transferts thermiques
 localisation d’humidité / détection des risques de moisissures
 localisation du tracé d’un chauffage au sol et détection des fuites
 mise en évidence de problèmes tels que parois froides (Inconfort et sensation de froid)
 vérification de la qualité d’une construction (détection des malfaçons, suivi de travaux)

Les directives gouvernementales nous poussent aujourd’hui à offrir un service d’audit énergétique du bâtiment.

La thermographie infrarouge est au service des particuliers qui souhaitent contrôler, améliorer l’isolation de leur pavillon, avant, pendant et après travaux et ainsi réduire leurs dépenses d’énergies

La thermographie infrarouge dans le bâtiment est aussi au service des architectes, des entrepreneurs, des installateurs de chauffage et de sanitaire, des électriciens, des sociétés immobilières, des experts immobiliers, des propriétaires, des assureurs, des pouvoirs publics.

Déroulement du contrôle :

Notre contrôle est réalisé suivant la norme NF EN 13187. Cette norme régit actuellement la réalisation des prestations de thermographie. Nous exerçons après avoir suivi les formations adéquates.
En premier nous réalisons d’abord une visite sur site durant laquelle nous visualisons les défauts en compagnie du client.

 Nous pouvons ensuite éditer un rapport écrit et détaillé.
Ce rapport est présenté avec les photos réalisées sur le terrain.
Notre caméra FLIR B360 et notre logiciel spécialisé permettent de présenter à la fois une photo numérique et une interprétation thermique du défaut, avec fusion des images.
Puis une synthèse et une analyse détaillée des défauts relevés.


 Thermographie sous dépressionLa porte soufflante permettra de mettre en dépression ou en pression le bâtiment ou le local à tester de manière à accélérer le flux d’air s’infiltrant par les différentes “fuites” exemples: ouvertures aux joints défectueux, fissures, défauts d’isolation etc. qui seront amplifiées par la création d’une dépression de 50 Pa conforme à la norme EN 13829.

Les fuites seront alors visualisables avec la caméra thermique très facilement même en hauteur, ou à distance.

Limites de la thermographie infrarouge :

On ne voit pas tout !
En effet la thermographie infrarouge à des limites.
Ainsi, les meubles encastrés ne permettent pas de visualiser l’état de l’isolation qui se situe derrière. C’est pourquoi, il est important qu’un diagnostic thermographique se fasse à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment.

Avec une caméra de sensibilité moyenne que l’on trouve actuellement sur le marché, la sensibilité thermique ou NETD (Noise Equivalent Température Différence) est de l’ordre de 0.20°C à 0.05°C à 30°. Avec une résolution de 14 000 à 30 000 pixels

Notre caméra FLIR B360, spécialisée pour le bâtiment, est une des plus performantes, offrant ainsi une sensibilité thermique de 0.06°C et une résolution de 76 800 pixels nous permettant de détecter plus facilement les éventuels défauts.

Ceci nous permet aussi d’intervenir pratiquement toute l’année, l’écart de température devant être supérieur à 10° C.

Thermographie et Crédit d’Impôt :

La thermographie infrarouge n’ouvre pas droit au crédit d’impôt.

Sauf si elle est intégrée dans la réalisation d’un Diagnostic de Performance Energétique volontaire (hors vente ou location du bien), l’ensemble ouvre doit à un crédit d’impôt de 50%.

Pour un même logement, un seul DPE ouvre droit au crédit d’impôt par période de cinq ans.

Les dépenses de Diagnostic de Performance Energétique prises en compte pour le crédit d’impôt sont celles figurant sur une facture délivrée par un professionnel dûment habilité à effectuer ce type de diagnostic.
Cette facture doit comporter la mention que le DPE a été réalisé en-dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire.